En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer votre dernier panier créé sur ce site et conserver la connexion automatique à votre compte.
Personnaliser
Retour Fiche pratique   -   Ajoutée le 25 mars 2019   -   0 commentaire Fiche pratique : lutter contre le froid Télécharger

Protégez les seniors du froid de l'hiver

Les seniors et le froid : soyez vigilants

Si le temps des loups n’est pas encore revenu, l’hiver lui est bien là. Il s’infiltre dans nos corps malgré les couches de laine empilées, aidé pour cela par un vent insidieux.

Vos protégés sont généralement très sensibles au froid. En prenant de l’âge, le corps humain peine à compenser les baisses (et les montées) de température. Son métabolisme moins actif équilibre plus difficilement le fameux 37° nécessaire au bien-être. Vous devez donc dès aujourd’hui et durant toute cette période, être vigilant(e) et aider vos protégés à passer sans encombre cette épreuve. Pour vous y aider, Auxprosvous rappelle quelques bonnes pratiques

A l'intérieur

Si une température ambiante de 18° dans un logement contente notre corps d’actif, ce n’est bien souvent pas le cas des personnes âgées. Plus généralement même des personnes à mobilité dont les déplacements sont plus limités, voire inexistants. Notre premier réflexe est d’augmenter le chauffage quand cela est possible. Mais c’est seulement une solution partielle. Car si une température entre 20 et 22° est préférable pour des personnes statiques, il peut être aussi dommageable de surchauffer le lieu de vie. Le risque de déshydratation est important et le sujet âgé, comme les jeunes enfants ressentent encore moins la soif en période de froid. Aussi, mieux que de surchauffer le logement, préférez l’ajout de vêtements, si possible en couches superposées. Ils isoleront du fait des volumes d’air emprisonnés mieux du froid qu’un seul vêtement épais.

De même, s’il est important de laisser portes et fenêtres closes pour éviter les déperditions de chaleur, pour autant vous devez quotidiennement aérer pendant quelques minutes l’espace de vie. Vous renouvellerez ainsi les volumes d’air et éviterez le confinement. Ce dernier favorise de manière générale le développement des virus et des pathologies infectieuses.

Attention au monoxyde de carbone !

La propagation de monoxyde de carbone résulte de la combustion partielle de bois, de butane, de charbon, d’essence ou encore de gaz naturel, de pétrole ou de propane. Hautement toxique, il est capable d’asphyxier l’organisme en quelques minutes.

Assurez-vous que les appareils de chauffage sont vérifiés. Les chauffages d’appoint ne doivent pas être surchauffés pour éviter tout risque de rejet de monoxyde de carbone. Les aérations des pièces ne doivent en aucun cas être obstruées. Il faut assurer une bonne circulation de l’air dans le domicile.

A l'extérieur 

Les effets du froid sur les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou respiratoires peuvent être importants. Les efforts que fait le corps pour conserver sa température ambiante à 37°C peuvent provoquer une insuffisance cardiaque, notamment chez les personnes âgées. D’une façon générale, il faut limiter au maximum les déplacements des personnes vulnérables à l’extérieur. En dessous de -5°, vous devez proscrire les sorties.

 Les personnes âgées, les enfants n’ont pas toujours le réflexe de se couvrir suffisamment. Pensez pour eux : couvrez leurs la tête, mettez leurs des gants et des chaussures à semelles épaisses. Un cache nez ou une cagoule (pour les enfants) bien placés devant la bouche évite de respirer un air trop froid. Un coupe-vent diminuera sensiblement le froid ressenti.

Bien s'hydrater

Nous l’avons dit avec les faibles températures, la sensation de soif diminue. On pourrait croire qu’il n’est pas forcément nécessaire de s’hydrater. Il n’en est rien, la transpiration ne change pas en fonction des saisons. Au contraire, l’ajout de vêtements peut l’accentuer. Proposez très régulièrement et tout au long de votre intervention, à votre protégé, des boissons à température ambiante comme de l’eau avec un sirop, un jus de fruit. Les boissons chaudes sont également bienvenues comme un thé ou un chocolat chaud. Sachez insister, motiver car bien souvent la personne vous dira qu’elle n’a pas soif. 

Pensez aussi à vous !

Tout au long de la journée vous allez sans doute alterner les froids et les chauds entre vos différentes missions. Il faut donc, vous aussi, vous protéger. Les conseils, que nous avons donnés pour vos protégés, valent pour vous. Les sols peuvent être glissants, alors ne courez pas, soyez prudents !

Bon courage à tous.

Cliquez sur l'image pour télécharger la fiche au format PDF

Fiche pratique - lutter contre le froid

Partagez cet article :
Commentaires (0) Ajouter un commentaire